Bonne année 2015

L’année 2014 est sur le point de partir. Elle a charrié dans son sillage beaucoup de joies et de peines.

En Afrique on retient entre autre la disparition de Nelson Mandela, la maladie d’Ebola qui continue à faire des ravages en Sierra Leone, Guinée et Libéria. Il faut également souligner la montée en puissance des groupes extrémistes, Mujao, Boko Haram, l’Etat Islamique.

Au Niger on retient, l’exil du président de l’assemblée monsieur Hama Amadou, le gout du déjà vécu de la politique nigérienne, avec en toile de fonds des guerres de clans, des combats de positionnement, des discours auréolés de bonheur et une dose exagérée d’optimisme béat qui tend à dire « tout ce qui est bon c’est mon œuvre, et revanche tout ce qui est mauvais je l’ai trouvé sur place ». Tout est rose et ce qui ne pas rose ce que c’est rose qui l’a trouvé. Mais c’est surtout l’arrivée prématurée de 2016 dans les discours et les actes. Et pendant ce temps le très pauvres vit au jour le jour. Le faible se fait emprisonner pour des délits mineurs. Et les grands se sucrent belle les biens du peuple. 2014 est partie et 2015 pointe le nez. Comme une eau dormante elle charrie certainement des grandes souffrances, mais aussi des joies et d’espoirs. Je formule le vœu qu’elle soit comme une eau clair de laquelle l’on peut entrevoir tous les dangers et les prévenir. Mais c’est mon vœu… Qui sait ce que les grands de ce monde agenouillés par une crise économique larvée en pensent. ….

Nous sommes dans un monde matérialisé par la loi de talion. Les grands vivent au-dessus des petits. Pensez-vous que les guerres arriveront à terme ? Alors qu’elle sera le sort des grandes firmes d’armement dans le monde ? Pensez-vous que les maladies finiront dans ce monde ? Que vont manger les grandes industries pharmaceutiques ?

La quête du gain est devenu le sport favori de tout un chacun. L’appétit vorace est sans cesse aiguisé par le comportement de nous autres. On planifie, on cherche, on construit, on détruit. Le monde est un éternel recommencement. Les années pointent des périodes, constituent l’aboutissement ou la dégringolade des certaines entreprises.

2015 ne sera pas certainement différente… Mais on espère toujours le contraire.

Bonne année 2015 Chers bloggeurs et bloggeuses.

You must be logged in to post a comment.